fbpx

MUSIQUES CRÉATIVES ET VIVANTES, PAR DES MUSICIENS CRÉATIFS ET VIVANTS

Festival Aérolithes

Le Logelloù (Penvénan), l’Ensemble Nautilis (Brest), l’Ensemble Sillages (Brest) et La Cie des Musiques têtues (Rostrenen) ont décidé de créer un événement commun cet été au Logelloù et alentour.

Nous voulons provoquer ensemble une infusion de petites et grandes formes musicales et sonores.

Nos quatre structures présentent bien des points communs : nous sommes des musiciens et des compositeurs, des organisateurs d’événements et des producteurs. Nos équipes travaillent toutes sur des projets de territoire, en ville ou à la campagne. Et surtout, dans la sphère des musiques inventées, nous avons la même approche musicale, entre improvisation, musique populaire de tradition orale ou écrite.

Nous ne voulons pas laisser l’écran devenir la seule forme de culture possible. Nous souhaitons retrouver le public, dans la distanciation physique, mais dans l’échange, la poésie et la rencontre pour faire que l’été 2020 reste dans la mémoire collective comme celui de l’explosion d’une culture proche et généreuse. Le circuit court peut aussi s’appliquer à l’art et à la culture et nous allons travailler avec des artistes vivant et travaillant ici.

Nos quatre structures ont vu les premières présentations de leurs créations 2020 annulées pendant le confinement et nous souhaitons unir nos forces pour les jouer au plus vite, sans attendre.

Cet événement permettra de faire se croiser public et professionnels, autour de rencontres, d’un débat sur les musiques de création, de concerts, ciné-concerts, impromptus et performances. La programmation est en cours !

Cette manifestation est soutenue  par la DRAC Bretagne / Ministère de la Culture, Spectacle Vivant en Bretagne, le Département des Côtes d’Armor, Lannion Trégor communauté, en partenariat avec le Carré magique, Pôle national cirque en Bretagne et le théâtre de l’Arche de Tréguier.

Le 23 Juillet : nous présentons les créations qui n’ont pas pu voir le jour entre mars et juin 2020

Le matin du 24 Juillet, on débute par un grand débat et à partir de l’après midi, des concerts, des conférences, des rencontres jusqu’au dimanche 26.

le programme détaillé sera révélé sous peu !!!

Brain Songs #2 : résidence, répétitions, et... confinement

L’équipe de BRAIN SONGS (Christophe Rocher, Sylvain Thévenard, Nicolas Bazoge) se trouvait en résidence depuis le 9 mars à l’Athénor (CNM St-Nazaire), travaillant à la mise en place du dispositif scénographique du concert électro-visuel BRAIN SONGS #2, lorsque la nouvelle du confinement général est tombée, prenant tout le monde par surprise.

En conséquence, le concert initialement prévu le 19 mars au Pannonica (Nantes) à été annulé, tandis que la résidence écourtée sera reportée en juin 2020.

BRAIN SONGS #2 / Rencontre avec des étudiants

Suite à une répétition publique du spectacle, les élèves ont pu échanger longuement avec les musiciens, qui leur ont fait découvrir certaines facettes d’un métier auquel certains étudiants se prédestinent.

BRAIN PROJECT

The Nautilis ensemble is engaged in a research process around the relationship between musical improvisation and the musician’s brain. Researcher Nicolas Farrugia, lecturer at the ITM Atlantic and researcher in neurosciences, specialist in research on the relationship between music and the brain, active within the CNRS Labsticc laboratory, leads scientific research, with a desire for exchange and pluridisciplinarity : exchange with artists, pluridisciplinarity with other sciences, especially social sciences.

Alexandre Pierrepont, Anthropologist and long-time companion of Nautilis, takes a complementary look.

From 2019 to 2021, experiments will be conducted to better understand the neural functioning of the musician’s brain when he improvises. Electroencephalography (EEG) data will be collected on the musicians’ skulls. The analysis of these data will aim to link them with subjective states of improvisation (such as concentration, stress, creativity).

As an abyss and at a distance from this research, the Ensemble Nautilis takes hold of the scientific approach that observes the musician and integrates him into a creative process. Thus, the Ensemble Nautilis will use the data produced during these experiments to develop a device capable of translating this information into images and sounds to develop two different creations, as well as a scientific research space, where musical practice and scientific observation build a unique idiom live, in a new dialogue.

In this perspective, three groups will be invited: the duo Boreal Bee, the trio Carol and the Nautilis octuor.

First, Nicolas Farrugia and the duo Boreal Bee will try to design a device that will link EEG and music, thus allowing a new live interaction between musician, acoustic and electronic instruments.

The Carol and Nicolas Farrugia trio will set up study times dedicated to scientific measurements and analyses of the EEGs of improvising musicians.

And finally, Nautilis’ otect will focus on creating a musical and visual show where EEGs placed on the musicians’ skulls will still have their place to produce sounds and lights.
Thus, the research results of the first two components will be used to achieve a complete and successful art form that will seek to build a new bridge between science and music.

To use brain activity in a new way to create music, to push back knowledge and to use these new technologies to create, to use the machine to access the spontaneous, the instinctive, and above all to dream with the audience a music that will be a journey into this almost unknown zone that is the grey matter, a little like in a novel that Jules Vernes would have written if he had known the 21st century.

X